Partagez | 
 

 Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Joueur ● Noble & Inné

avatar

Vos écrits : 63
Arrivée à Camelot : 13/09/2011


YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge: 24 ans
Statut: Noble
Race: Inné

MessageSujet: Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]   Sam 13 Juil - 18:56



Un jeune noble cherchant à se faire pardonner




Cela faisait quelques longs mois à présent que Kay se trouvait ici à Kamelot et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'y sentait merveilleusement bien. Depuis quelques mois Kay n'était plus un fugitif, il n'avait plus à se caché de peur de se faire prendre. Grâce à Arthur, le jeune noble venait de retrouver son nom mais aussi son titre et les biens qui lui venait de la succession de son père. On pouvait dire que tout était parfait pour lui en ce moment et pourtant il manquait quelque chose à Kay pour être pleinement heureux mais il ne savait pas quoi. De plus le jeune homme s'inquiétait aussi pour le royaume car il savait que le danger planait toujours et si à l'époque il était prêt à s'allier avec Morgana contre Arthur, le jeune homme avait retrouvé le bon chemin. Jamais il ne pourrait faire quoi que ce soit qui nuirait au roi, surement pas après tout ce qu'Arthur fit pour lui, il était prêt à tout pour l'aider et soutenir son roi comme tout sujet ce devait de faire.

Il y avait autre chose qui perturbait le jeune noble ou plutôt une autre personne, une dame pour être honnête. Une dame qu'il connaissait depuis de longues années et qui ne l'avait pas bien reçu la dernière fois qu'ils se croisèrent. En même temps, Kay s'était rendu dans ses appartements pour fouillés les affaires de la dame, normal que cette dernière l'avait très mal prit et lui avait sommer de s'en aller s'il ne voulait pas avoir de gros ennuis. Et une chose est sur quand Dame Andraas était en colère mieux valait fuir s'il ne souhaitait pas être pendu sur la place du village. Depuis ce jour le jeune homme ne lui avait plus parlé. Enfin il avait beau la croiser quelques fois au détour d'un couloir on ne pouvait pas dire qu'ils entraient dans de longues conversation, non ils se saluaient juste comme la bienséance et la politesse le voulait. Mais dans le fond Kay sentait que Andraas lui en voulait encore pour ce qu'il avait fait. Pourtant lui même ne savait pas pourquoi il avait agit de la sorte, peut être qu'il souhaitait en apprendre plus sur sa vie sans oser le lui demander? Et son côté voleur reprit le dessus de sortes que pour lui il lui était plus facile d'aller fouiner sans se faire prendre que d'entamer une conversation sérieuse. Mais voilà le problème c'est qu'il s'était fait prendre et depuis il se sentait assez mal. Après tout le jeune homme se considérait tout de même comme un gentleman, et le charmeur de ses dames, par conséquent il n'aimait pas du tout quand l'une d'elle lui en voulait, particulièrement quand cette dernière était Andraas de Bois.
Et pourtant il réfléchissait depuis des jours pour trouver un moyen de se faire pardonner mais c'était difficile parce qu'il ne savait même pas ce que la jeune femme aimait. Peut être pouvait-il l'inviter à boire un verre? non elle n'irait jamais dans une taverne, l'inviter à faire une ballade? Elle serait capable de l'étranger en pleine forêt. Non le mieux était peut être de lui présenter des excuses et de se montrer sincère? Parler sans tricher, sans chercher à se justifier et reconnaître ses erreurs, peut être que cela serait suffisant pour espérer pouvoir tourner la page.

C'est dans cette optique que le jeune homme se trouvait dans les jardins, on lui avait dit que dame De Bois s'y trouvait pour faire sa promenade quotidienne, quel meilleur endroit qu'un jardin beau et fleurie pour parler? C'était le moment ou jamais pour venir à sa rencontre et c'est pour cela qu'il commençait à marcher lentement alors que son regard parcourait les alentours. Très rapidement il la remarque un peu plus loin.

Bon c'est à toi de jouer. Sage, sincère, charmeur et petit yeux irrésistible...non n'en fais pas trop non plus.

Il ne fallait pas qu'il commence à vouloir le faire craquer avec ses petits yeux de chien battu parce que c'était ce qu'il faisait tout le temps et ce n'était rien d'exceptionnel. Non il devait être sincère et se montrer vraiment désolé voilà à quoi il devait penser. Cueillant une fleure au passage, le jeune homme approcha donc de la jeune femme pour enfin le courage d'arriver à sa rencontre.

Dame de Bois, bonjour, comment allez-vous en cette magnifique journée?

Kay se montrait courtois et poli, c'était quand même un bon début non? Il fallait maintenant assurer la suite.





Dernière édition par Kay Kerangal le Dim 14 Juil - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueuse ● Noble, cousine d'Arthur Pendragon

avatar

Vos écrits : 245
Arrivée à Camelot : 19/06/2011


YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge: Bonne question xD
Statut: Cousine d'Arthur
Race: Humaine

MessageSujet: Re: Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]   Sam 13 Juil - 21:20

Andràas De Bois a écrit:





«Cadeau empoisonné»
feat. Kay Kerangal et Andràas De Bois



Andràas vivait pleinement à Camelot sans se soucier de politique. Elle gardait néanmoins une attention toute particulière sur l’économie du royaume, les récoltes mais aussi le petit peuple. Il fallait prendre conscience que Lady Andràas était populaire dans l’enceinte du château. Elle s’occupait des enfants aveugles, distribuait de l’argent aux pauvres et faisait preuve d’une générosité sans pareil. Sa joie de vivre était communicative même aux personnes qui se trouvaient dans la détresse. Elle passait beaucoup de temps dans les jardins du château et dans les bois qui entouraient l’enceinte. Cela faisait frémir sa garde rapproché qui craignait qu’un jour elle ne se fasse attaquer. Mais elle aimait par-dessus tout faire du cheval et découvrir les villages alentours. Elle faisait resplendir le blason de sa famille mais aussi de celle des Pendragon. Andràas mesurait l’importance de son rôle qui visait à améliorer encore plus l’image d’Arthur auprès de son peuple. Mais c’était une femme attachante et têtue. Elle était capable de faire ramper n’importe quel homme à ses pieds. Sous prétexte qu’elle était la cousine d’Arthur, les prétendants ne manquaient pas de s’agenouiller devant elle pour espérer l’épouser. Elle avait une allure bien avantageuse ce qui augmentait encore plus l’élan de désir qu’elle pourrait provoquer auprès de la gente masculine.

Andràas s’en amusait particulièrement. La jeune princesse savait fort bien que sa mère ne la forcerait jamais à se marier avec un homme qu’elle n’aimait pas. Le mariage d’amour la faisait rêver : elle aimait la littérature, les arts et la poésie. Elle aimait les histoires tragiques telles que Tristan et Iseult. Elle rêvait dans ses songes qu’un jour elle puisse vivre un amour aussi ardent. Dame Andràas se trouvait dans les jardins. Il y avait deux dames de compagnies qui la suivaient de près. La belle jeune femme ne se lassait pas de sentir les roses du jardin. Elle arborait une longue robe rouge et ses cheveux  volaient dans tout les sens.  Andràas avait un esprit qui souhaitait se libérer de toutes les contraintes que lui imposait son rang. C’est pourquoi la voir peu coiffé laissait penser que la jeune femme n’était pas soignée. Mais c’était bien loin d’être le cas.

Elle respirait à plein poumon et profitait de cet air frais et rafraîchissant. Il faisait beau et le soleil réchauffait son corps frileux de nuit. Les cheveux libérés, elle fermait les yeux, une main posée sur sa poitrine, avant qu’elle ne glousse de surprise à la vue d’un homme qui venait de l’accoster. Qu’est ce que cet attitude la bouleversait. Cela faisait depuis quelques semaines qu’elle n’avait plus revu Sir Kerangal. Elle se rappelait encore de ce qu’il avait fait il y a un mois de cela, lorsque ce noble c’était conduit comme un bougre.

« Bonjour Monsieur Kerangal. Quelle journée merveilleuse. Le soleil me réchauffe. Cela change des nuits glaciales de ses derniers temps. »

Elle se contentait de tourner soigneusement la tête, le cœur battant. Elle ne pensait pas le revoir un jour mais maintenant elle ne savait que dire. Son cœur battait rapidement et elle sentait un nœud se former dans son ventre. Ses yeux pétillants trahissaient peut-être la prétendue indignation qu’elle laissait paraître envers lui. Cet homme était désagréable rien qu’en souriant. Andràas était déjà outré de son attitude. Mais elle fut d’autant plus bouleversée lorsqu’elle comprit qu’une de ses dames de compagnie venait de prendre la fleur que le jeune noble détenait jadis dans ses mains. Elle ne pouvait s’empêcher de paraitre surprise.  Kay était bel homme et attirait les convoitises de bien des femmes, sauf d’Andràas bien sûr. Cette dernière voyait sa dame de compagnie rougir et se perdre dans les yeux de Kay. La jeune princesse ne pouvait laisser échapper un soupir d’agacement.

« Voilà que Monsieur à conquis l’une de mes dames de compagnie. La perversion est une attitude que je condamne mais venant de vous je ne suis pas étonné… »


créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueur ● Noble & Inné

avatar

Vos écrits : 63
Arrivée à Camelot : 13/09/2011


YOUR HIDDEN SIDE ?!
Âge: 24 ans
Statut: Noble
Race: Inné

MessageSujet: Re: Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]   Dim 14 Juil - 21:05



Un jeune noble cherchant à se faire pardonner




Kay essayait de se montrer gentil, polie et courtois, c'était bien le comportement que devait avoir un noble face à une dame non? Qui plus ait une membre de la famille royale parce que Kay n'oubliait pas de dame de Bois était la cousine d'Arthur. Et dire que le jeune homme avait osé se rendre dans ses appartements pour commencer à les fouiller, à croire qu'il n'avait peur de rien. Il se demandait encore comment il échappa aux problèmes avec ça, car il savait très bien qu'il suffisait que Andraas se plaigne que ce soit à un chevalier ou même à son cousin pour que Kay ait de gros problèmes. Mais vu que pour le moment il était encore libre de ses mouvements il se disait juste que la jeune femme ne s'était pas exprimée sur ce qui s'était produit. Visiblement c'était une chance pour lui, une chance qu'il prenait comme une leçon une chose est sur, plus jamais il n'allait avoir un comportement de travers particulièrement avec dame Andraas. Après ceux qui connaissait Kay savait très bien qu'il n'avait rien de méchant ni de mauvais, s'il s'était rendu dans les appartements de la jeune femme ce n'était pas dans le but de lui faire du mal. Il était juste curieux et souhaitait en savoir un peu plus sur elle. Et il pensait que voir ses appartements et ce qu'elle possédait pouvait l'aider à cerner un peu la jeune femme. Après tout depuis tout petit Kay essaya toujours de faire son intéressant dès que dame de Bois venait au château et à chaque reprise s'était un échec lamentable. A croire que les années passant le jeune homme ne se comportait pas mieux, car en pensant bien faire il s'était à nouveau fait remarquer et pas dans le meilleur des cas.
C'était problématique, généralement le jeune homme savait très bien discuter, parler, engager la conversation et bien se comporter avec les dames. Il savait les faire rire et se montrer tout à fait charmant avec elles. Mais aussi étrange que cela paraisse avec dame de Bois cela ne fonctionnait pas. Il avait beau faire tout les efforts du monde, il avait juste l'impression de faire toujours une bêtise, d'être maladroit, voir complétement crétin devant elle. Et malheureusement les années n'avaient rien arrangé au contraire c'était pire encore. Kay ne comprenait pas du tout pourquoi il n'arrivait pas à faire rire la jeune princesse, ou même à lui parler sans que cette dernière ne se méfie de lui. Et avec ce qu'il fit il se doutait que maintenant les choses allaient être encore bien plus compliqué. Mais que pouvait-il faire? S'excuser, il l'avait déjà fait, à maintes et maintes reprises, l'éviter et la laisser? C'était envisageable mais Kay n'y arrivait pas, puis éviter quelqu'un amenait à faire penser qu'on était responsable, certes c'était le cas, mais le jeune noble assumait ce qui s'était passé et n'avait aucune envi de se cacher tel un voleur comme il le fit une grande partie de sa vie.
C'est pourquoi il se trouvait là, dans les jardins, encore une fois il essayait de lui parler, en était le plus sympathique possible. Mais visiblement même un bonjour était signe de tension et de problèmes ce qui laissa Kay complétement perplexe et plutôt assez surprit. Lui qui souhaitait donner sa fleur à dame de Bois c'est sa dame de compagnie qui la prit en main et à voir les yeux qu'elle lui faisait il ne fallait pas vraiment réfléchir pour se rende compte que visiblement la dame de compagnie était complétement sous le charme du jeune noble. Et pourtant il n'avait rien fait de spécial. Voilà exactement l'illustration de la vie du jeune noble. Normalement en se montrant aimable, en faisant de petits sourires et ses beaux petits yeux il n'avait pas besoin de plus pour charmé les jeunes femmes comme c'était le cas pour la dame de compagnie d'Andraas. Oui mais voilà ça marchait avec toutes les jeunes femmes du royaume sauf avec la princesse, étrange n'est ce pas? Et comme si ça ne suffisait pas le fait que la dame de compagnie tombe sous son charme allait encore être de la faute du jeune homme, pourtant lui n'y pouvait rien s'il était doté d'un charme fou qui en faisait tombée plus d'une à la renverse. Bon d'accord c'était un peu prétentieux et ce n'était pas ce qu'il allait dire à dame de Bois s'il voulait arranger les choses.

En effet, c'est une belle journée qui s'annonce et une ballade dans les beaux jardins est un bon moyen d'en profiter.

Malgré tout Kay essayait de rester poli et calme, mais allait ce durer? Le fait qu'ils aient une conversation normale était bien trop beau pour durer et la suite n'était pas aussi élogieuse pour le jeune homme qui fut même assez surprit quand il entendit plus ou moins Andraas dire qu'il usait de la perversion alors qu'il n'avait rien fait.

Eh bien, dites vous que votre dame de compagnie est simplement sensible aux gestes attentionnés que l'on peut lui faire, comme toute femme devrait l'être. N'appréciez vous pas, vous aussi, que l'on vous offre une rose et que l'on fasse preuve de gentillesse? Si ce montrer galant et courtois et un acte de perversion, je pense que presque tous les nobles de ce royaume doivent être coupable de cela.

C'est d'une voix plutôt douce et lente qu'il s'était exprimé, terminant de prononcer ses paroles en faisant un beau sourire, le jeune homme cueilli une nouvelle rose qu'il tendit cette fois ci à Dame de Bois


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jeune noble cherchant à se faire pardonner | Andraas [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camelot ♦ Time Of Kings :: Camelot Castle :: Les Jardins-
Sauter vers: